Parcs des coteaux du Plateau

Sur le périmètre de ce plateau « des dix communes », qui s’étend de Belleville (Paris) à Fontenay-sous-Bois (94) en passant notamment par Romainville et Montreuil (93), sont apparus des Parcs et jardins publics, le long des coteaux, et au fil des décennies. Ils sont une richesse publique pour qui n’a pas de jardin privé.

Chaque Parc a son histoire (plusieurs sont d’anciennes carrières, par exemple) qui méritera d’être comptée. Comme au bois de Vincennes, bien des promeneurs y apprécient un peu de nature en ville. Ce qui est humain. En ces temps de réchauffement climatique, en particulier, les arbres ont une autre fonction : apporter un peu d’ombre et de fraicheur les étés brulants.

Le Territoire Est Ensemble (aidé de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme (IAU) IdF) veut matérialiser à terme des promenades reliant ces Parcs, pour donner une cohérence à l’ensemble.

Mais l’humain doit-il coloniser tous les hectares de Parcs, ou laisser une part à une nature plus sauvage même en ville ? Et faut-il passer l’essentiel de l’énergie (verte) à connecter ces parcs ? Ou plutôt les agrandir aux bordures, et établir des îlots de verdure dans chaque quartier ?

(carte IAU) répartition des parcs, et des forts, en bordure du plateau

 

Auteur : median

Provincial devenu francilien, en proche banlieue à l'est de Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *